19/07/2010

Droits des personnes et fin de vie

Votée le 22 avril 2005, la loi Léonetti précise les droits des personnes, et organise les pratiques à mettre en oeuvre quand la question de la fin de vie se pose. Elle est donc très importante, mais trop souvent mal connue.

La législation considère qu'une personne est "en fin de vie", lorsqu'elle est atteinte d'une affection grave et incurable, en phase avancée ou terminale.

Les principes de la Loi Léonetti :

  • L'acharnement thérapeutique est illégal,
  • La personne a le droit de refuser un traitement,
  • Le médecin doit tout mettre en oeuvre pour soulager la douleur,
  • Chacun peut exprimer par avance ses souhaits pour organiser ses derniers moments.

Cette loi concerne les personnes majeures, en dehors de toute situation d'urgence.

Afin d'être sûr que les volontés de la personne soient respectées, il est important de désigner une personne de confiance, et de rédiger par avance des directives anticipées. La personne de confiance représentera la personne en fin de vie si celle-ci n'est plus en mesure de s'exprimer. C'est elle que le médecin interrogera avant toute décision. Les directives anticipées permettent à toute personne majeure, de faire, si elle le souhaite, une déclaration écrite afin de préciser ses souhaits concernant la possibilité de limiter ou d'arrêter les traitements en cours. Elles sont effectives le jour où la personne concernée n'est plus en mesure de s'exprimer. Ces directives sont valables pour une durée de trois ans. Elles sont modifiables et révocables à tout moment. Il suffit d'indiquer sur un document son nom, prénom, son lieu de naissance, de stipuler ses souhaits, de dater et de signer. Les personnes qui ne sont plus en mesure d'écrire ou de signer feront appel à deux temoins, dont la personne de confiance, qui attesteront que le document exprime bien la volontée libre et éclairée de la personne concernée.

Une brochure réalisée par l'hebdomadaire "La Vie", avec le soutien de la FEHAP, de l'Espace éthique de l'AP-HP, de la Fédération hospitalière de France, et avec le soutien du Dr DEVALOIS est disponible sur le site www.lavie.fr ou au 08.25.80.10.46

  • Pour répondre aux demandes d'information, d'orientation et d'écoute : Accompagner la fin de vie, s'informer, en parler tél 08.11.02.03.00
  • Pour connaître les structures spécialisées de soins palliatifs de la région : www.sfap.org rubrique "répertoire" ou 01.45.75.43.86

OL